Vers le nouveau musée de l’habitation et de l’esclavage

 

 

 

 

Les deux esclaves, Edmond Louis Auguste Lévêque, 2eme moitié 19e sicèle.

Réhabilitation de l’ensemble du site et de sa muséographie.

Sans ignorer les origines de sa création ni abandonner sa dénomination d’origine, dans la perspective de s’inscrire dans le schéma des musées du 21e siècle et de mieux se positionner dans le paysage muséal de l’île, le musée historique de Villèle sera demain le musée de l’habitation et de l’esclavage. C’est l’ensemble du site qui devient musée.

 

Le projet scientifique et culturel du musée, son programme muséographique renouvelé racontera l’histoire de cette habitation depuis sa constitution durant la seconde moitié du 18e  siècle jusqu’aux années 1970, et accordera une place particulière à la question de l’esclavage à La Réunion qu’aucun autre musée de l’île n’aborde véritablement jusqu’à ce jour. En prenant appui sur les traces matérielles et immatérielles encore présentes sur ce vaste domaine, de nouveaux parcours de visites seront déployés sur l’intégralité du domaine, et prendront en compte l’ensemble des bâtiments patrimoniaux et des espaces paysagers rénovés, restaurés ou réhabilités.

 

Le musée évoquera l’histoire de tous les acteurs qui ont contribué à la prospérité de ce domaine, les maîtres des lieux, les bâtisseurs, les familles Panon-Desbassayns et de Villèle, et tous ceux qui en ont été les forces vives, les esclaves, les travailleurs engagés, les ouvriers agricoles.

 

C’est en assumant pleinement l’histoire de ses murs, en restant connecté au quartier de Villèle et en s’ouvrant sur l’histoire de l’esclavage dans le monde, en devenant un lieu d’excellence pour la connaissance historique et un lieu privilégié de visite pour les touristes, que le musée historique de Villèle s’affirmera tout à la fois comme un espace d’apprentissage, un espace de réflexion, un espace citoyen où se questionne l’identité individuelle et collective et où se construit la rencontre avec son prochain.

Appel à mécénat

Soutenir ce grand projet de réhabilitation du musée historique de Villèle, peut permettre à l’entreprise de consolider son ancrage local, tout en apportant un supplément de sens à son travail quotidien. Par le biais de ce projet culturel d'envergure, l’entreprise mécène peut contribuer à l’intérêt général tout en personnalisant et enrichissant son image. Elle porte des valeurs positives pouvant fédérer ses collaborateurs et partenaires.

 

Pour plus d'informations sur le mécénat de ce projet :

 

Jean BARBIER
Conservateur en chef du musée historique de Villèle - 02 62 55 64 10
jean.barbier@cg974.fr

Richenel HUBERT
Référent mécénat, Direction de la culture du Département

02 62 90 32 48 / richenel.hubert@cg974.fr

Villèle ( Joseph de), lithographie de François-Séraphin Delpech, 1er quart 19e siècle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Documents en consultation

Projet scientifique et
culturel
du musée de Villèle - synthèse

Note de présentation: concours de maîtrise d'œuvre pour la
réhabilitation du site.

Cahier des charges: mission
de programmation muséographique